« Bovary »
de Cendre Chassanne

Du 12 au 17 septembre 2017 

Une réussite.png

Notre avis : UNE RÉUSSITE

La pièce part d’une idée simple mais ambitieuse : transformer le roman de Flaubert en film de la Nouvelle Vague. Drôle, intelligent, pertinent…un pari réussi !


Si votre roman avait été pris au sérieux, serions-nous encore en train de se battre pour l’égalité des salaires hommes-femmes ? 
© Edouard Alanio

© Edouard Alanio


La pièce en bref

Intimement convaincue que le roman Madame Bovary aurait dû être adapté au cinéma par Truffaut (et non Chabrol !), la comédienne s’attèle ici à l’écriture du scénario de ce film qui n’a jamais existé. Pendant ses insomnies, elle passe des coups de fil à Flaubert (alias Floflo) et Truffaut afin qu’ils la guident dans cette création. On retraverse alors tout le roman, imaginant les scènes du film : on cherche l’angle le plus juste, la lumière adaptée, le bon morceau de musique. En fond de scène, un écran vient donner corps à ces images mentales, avec juste ce qu'il faut d'ironie.

On assiste à une réécriture contemporaine du roman : le film se transforme rapidement en série, l’amant Léon n’est autre qu’un Louis Garrel provincial, Emma lit Closer et fait des folies chez Ikea. Peu à peu le jeu se fait plus ambigu : la comédienne se confond avec Emma, qui au final se trouve un peu en chacun de nous : « Emma c’est moi, c’est eux, c’est vous ». Ici, il n’est pas question d’une Bovary qui rêve sa vie en lisant des romans à l’eau de rose, on va bien au-delà : Emma est un personnage résolument féministe, qui choisit l’émancipation, la quête de la liberté, découvre le plaisir et renverse la morale traditionnelle. Cerise sur la gâteau, on sort du théâtre en ayant envie de (re)lire le roman de ce cher Gustave. CQFD. 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Les ruptures musicales.
  • L'humour bien dosé.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • On frôle parfois le cliché.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Quelqu'un qui n'a jamais réussi à lire le livre en entier.
  • Un cinéphile en mal de théâtre (l'inverse marche aussi).

Allez-y si vous aimez

  • La Nouvelle Vague.


Infos pratiques

Mise en scène  
Cendre Chassanne

Dates
12 au 17 sept. 2017

Horaire
20h (mar-ven)
19h (jeu-sam)
15h (dim)

Durée.png

Durée
1h10

Adresse
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud
Paris 11

Avec
Cendre Chassanne, Pauline Gillet Chassanne

Prix
- de 26 ans : 13€
+ de 26 ans : 17€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !