« Ashes to Ashes » 
de Harold Pinter

Du 8 novembre 2016 au 24 janvier 2017

Seulement s'il pleut

Notre avis : SEULEMENT S'IL PLEUT

Soirée spéciale Harold Pinter au théâtre Essaïon, avec en deuxième partie de soirée, la pièce Ashes to Ashes. Des fragments du discours amoureux qui peinent malheureusement à convaincre.


Un stylo n’a pas de parent.
© Garance Thibaud

© Garance Thibaud


La pièce en bref

Dans un décor de salon préfabriqué, un couple se dispute et se déchire sous nos yeux. Mystérieuse et énigmatique, la femme décrit les détails d’une aventure passée, sans révéler si elle fut extraconjugale ou pas. Peu à peu, le couple se laisse envahir par le malheur et sombre dans un amas de phrases absurdes. Anti-conte de fées, Ashes to Ashes révèle tout le cynisme et la noirceur qu’Harold Pinter porte sur la nature du couple amoureux. Drôles et acerbes, les répliques révèlent une haine renfermée pour le moins palpable. Si vous aimez les comédies romantiques, passez votre chemin !

Pas facile d’adapter au théâtre la langue si particulière de Pinter. Une simplicité de langage et des expressions argotiques qui fonctionnent mal en français. Si les acteurs ne sont pas mauvais, leur posture statique ne convainc pas pour autant. Par exemple, peut-on descendre 6 verres de whisky en 30 minutes et rester parfaitement debout sans le moindre basculement, sans le moindre signe d’ivresse (faites le test) ? Sur scène, il manque ce je-ne-sais-quoi qui rend justement les œuvres de Pinter si charmantes dans leur imperfection, et si parfaites dans leur absurdité. N’est pas l’ami de Beckett qui veut ! 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • L'humour noir.
  • Les répliques cinglantes.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le tapis à poils sur lequel les pieds des acteurs s’enfoncent comme dans de la poudreuse.
  • La chaise inconfortable sur laquelle la femme est assise pendant toute la pièce !
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un célibataire fier de l'être.

Allez-y si vous aimez

  • Les histoires d'amour qui finissent mal (en général).


Infos pratiques

Mise en scène 
Mitch Hooper

Dates
6 déc. 2016 au 27 jan. 217

Horaire
21h30 (mar)

Durée.png

Durée
0h45

Adresse
Théâtre de l'Essaïon
6 rue Pierre au lard
Paris 4

Avec
Delphine Lalizout,
Olivier Foubert

Prix
-26 ans : 15€
+26 ans : 20€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !