« Après la répétition »
d'après Ingmar Bergman

Du 27 avril au 28 mai 2017

A ne pas manquer

NOTRE AVIS : À NE PAS MANQUER
-sélection MAI 2017-

Si vous avez manqué Scènes de la vie conjugale l’an dernier (un coup de cœur des 5 Pièces), on vous interdit de rater le nouveau spectacle de Nicolas Liautard, toujours d’après Bergman.


Comment peut-on être comédien si on n’est pas naïf ? 
© DR

© DR


La pièce en bref

Fiction, réalité, documentaire…Comment savoir ? La « pièce » commence avec la diffusion d’un enregistrement de ce qu’on comprend être une séance de répétition, orchestrée par un savant jeu de lumières. Puis ils débarquent sur le plateau, eux qu’on entendait discuter, et poursuivent devant nous leur petite causette. Il y a Henrik Vogler, metteur en scène en train de monter Le Songe de Strindberg, bien content de souffler un peu après une séance de travail. Ensuite Anna, jeune comédienne, qui sous prétexte d’avoir perdu son bracelet engage la conversation avec le maître, et lui parle de sa mère, actrice suicidée, qu’elle hait – et dont Henrik a été amoureux (comme tout le monde, apparemment). Enfin arrive Rakel, fantôme de cette mère bourreau des cœurs, alcoolique, qui vient demander à Henrik de lui faire l’amour, et lui reproche de lui avoir confié un si petit rôle dans sa nouvelle production.  Vous suivez ? Vaut mieux. Parce qu'à cela vient s'ajouter un dialogue amoureux entre Henrik et Anna, qui essaient d'anticiper (avant même de l’avoir commencée, on le rappelle) la fin de leur relation.

Ingmar Bergman est plus connu pour sa filmographie que comme dramaturge et metteur en scène. Le théâtre était pourtant sa première passion, et on l'en remercie, car on retrouve ici la réflexion de l’auteur sur la représentation et le va-et-vient entre personne et personnage (mais on nous épargne toute considération théorique, dieu merci ). Résultat : on est suspendu à leurs lèvres, dans un ici et maintenant d'une rare intensité.


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé 

  • La scénographie ultra-minimaliste.
  • Rakel, bouleversante.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Anna, seul bémol de la distribution.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Une fille très belle qui fait pas mal de dégâts sur son passage.

Allez-y si vous aimez

  • Ne pas savoir si les comédiens jouent.


Infos pratiques

Mise en scène  
Nicolas Liautard

Dates
27 avr. au 28 mai 2017

Horaire
20h30 (mar-sam)
16h30 (dim)

Durée.png

Durée
1h20

Adresse
La Tempête
Route du champ de manœuvre
La Cartoucherie
Paris 12

Avec
 Sandy Boizard, Nicolas Liautard, Carole Maurice

Prix
-26 ans : 12€
+26 ans : 20€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !