« A Floresta que anda » 
d'après Shakespeare

Du 4 au 22 octobre 2016

Une réussite

Notre avis : UNE RÉUSSITE
-sélection octobre 2016-

 

Enfin un peu de surprise, de nouveauté, de profondeur ! Avec toujours autant d'audace, la brésilienne Christiane Jatahy nous invite à un drôle de vernissage, et brouille une nouvelle fois les frontières entre théâtre et cinéma.


La forêt du titre, c’est le public.
— Christiane Jatahy
© Aline Macedo

© Aline Macedo


La pièce en bref

Le théâtre de Christiane Jatahy ne ressemble à rien. Et tant mieux. En entrant dans la salle, ne vous attendez pas à devoir vous diriger tranquillement vers votre siège, il n'y en a pas. Tout au plus quelques petits tabourets, disposés ça et là autour de trois écrans, qui diffusent en boucle des images et des bribes d'entretiens d'hommes et de femmes victimes de violence d'état. La silhouette d'une femme se détache progressivement de la foule et apparaît simultanément à l'écran, tandis que des personnes du public se mettent à déclamer des passages de Macbeth au micro. Bref, on est perdu. Sommes-nous abandonnés à notre triste sort ? 

Passé l'effet de surprise, on passe d'un témoignage à l'autre, on s'arrête au bar, on écoute les conversations des autres. Acteurs, spectateurs, comment savoir ? Même le barman devient suspect lorsqu'il se met à prendre part à la performance. Si le lien entre cette avalanche de micro-événements et l'œuvre de Shakespeare peut paraître tiré par les cheveux, on ne peut s'empêcher d'être profondément troublé par le choix qui nous est laissé en tant que spectateur : rester passif, ou prendre la parole. À vous de voir. 


Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Ne pas avoir su où l'on était jusqu'à la fin du spectacle. 
  • Que des inconnus se mettent à lire Macbeth avec autant d'implication. 
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Le message politique qui quoique valable n'est pas forcément très intelligible.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Un spectateur blasé, pour le sortir de sa torpeur.

Allez-y si vous aimez

  • Vous perdre dans la forêt.


Infos pratiques

Mise en scène 
Christiane Jatahy

Dates
4 au 22 oct. 2016

Horaire
18h30-21h
(lun-jeu)
18h-19h30-21h (sam)
16h-17h30-19h
(dim)
 

Durée.png

Durée
0h50

Adresse
Centquatre
5 rue Curial
Paris 19

Avec
Julia Bernat

Prix
-28 ans : 15€
+28 ans : 20€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !