« La Ménagerie de verre »
de Tennesse Williams

Du 21 mars au 2 avril 2018

A ne pas manquer

Notre avis : A NE PAS MANQUER

Reprise d'un petit bijou au Théâtre de Gennevilliers, qui vous fera relativiser la notion d'enfer familial et relancera votre collection de bibelots. 


Etre déçu est une chose, être découragé en est une autre. Je suis déçu, mais je ne suis pas découragé.
  ©  Elizabeth Carecchio

© Elizabeth Carecchio


La pièce en bref

Saint Louis, Missouri, aka l'un des endroits les plus sinistres du monde. Au centre, une famille abandonnée par le père, dont le souvenir hante encore Amanda — mère tyrannique complètement fêlée — et ses deux enfants : Tom, jeune poète raté, et Laura, aussi transparente que les petites figurines de verre qu'elle collectionne dans un coin de l'appartement. Prisonniers de leurs solitudes respectives tout en étant dépendants les uns des autres, le quotidien des deux jeunes est rythmé par les lubies de leur pauvre mère. Lorsqu'elle ordonne au fils d'inviter à dîner un ami susceptible d'épouser Laura, tout se complique : l'arrivée d'un quatrième gus va laisser les deux femmes espérer un miracle, et Amanda va définitivement perdre les pédales. 

En une soirée, elle donnera libre cours à ses pulsions libidinales, tandis que Laura fera l'expérience d'un premier (et dernier) moment passé dans les bras d'un homme qui prendra aussitôt la fuite, anéantissant par là tout espoir de se voir un jour délivrée du giron maternel. Ce douloureux souvenir nous est raconté par Tom, qui navigue entre plusieurs espaces-temps, matérialisés sur scène par la superposition de rideaux de tulle beige. D'où cette impression très agréable (si si) d'avoir du coton dans les oreilles et une voilette devant les yeux. De toute beauté, de bout en bout.  

 
 

Envie de plus de théâtre ?


On a aimé

  • Le monologue sur les jonquilles.
  • Le lampadaire acheté à crédit, qui ressemble à s'y méprendre à une énorme méduse sanguinolente.
On a moins aimé.png

On a moins aimé

  • Les premières minutes, un peu déconcertantes.
noun_152984_cc.png

Avec qui faut-il y aller ? 

  • Une mère autoritaire, à deux doigts du break.
  • Un père absent.

Allez-y si vous aimez

  • Les marginaux. 
  • Faire la collec'
  • La littérature américaine.


Infos pratiques

Mise en scène  
Daniel Jeanneteau

Dates
21 mars au 2 avril 2018

Horaire
À déterminer
 

Durée.png

Durée
2h

Adresse
Théâtre de Gennevilliers
41 avenue des Grésillons
Gennevilliers

Avec
Solène Arbel, Pierric Plathier, Dominique Reymond, Olivier Werner, Jonathan Genet

Prix
- de 30 ans : 13€
+ de 30 ans : 24€


Merci de nous avoir lus, maintenant allez-y !